Sociologie des migrations - Sylvie Mazzella - | Que sais-je ? | Une question à toutes les réponses
 
Sociologie des migrations
Sociologie des migrations
Sociologie des migrations
Auteur: 
Collection: 
Date de parution: 
23/06/2021
9,00 €
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Résumé

En quarante ans, le nombre de migrants dans le monde a triplé. L’ampleur comme la nature des flux migratoires a changé. Des notions comme celles de « migrations pendulaires » ou de « risque migratoire » ont fait leur apparition. De nouvelles questions se posent, qui rendent indispensable de porter un regard neuf sur les migrations : les déboutés du droit d’asile, de plus en plus nombreux, forment-ils désormais une nouvelle catégorie d’apatrides ? Quel type de lien social engendre un mode de vie à cheval sur plusieurs pays ? Quelles conséquences a l’externalisation de la gestion des migrants aux frontières de l’Europe ? Les migrations du Sud vers le Sud vont-elles supplanter celles du Sud vers le Nord ? 

En sociologue, Sylvie Mazzella fait le point des recherches sur les phénomènes migratoires. Elle met ainsi en relief les apports nécessaires de la sociologie de l’immigration et l’important renouvellement des connaissances que les approches transnationales ont permis.

 

Caractéristiques

Nombre de pages: 
128
Code ISBN: 
978-2-7154-0726-8
Numéro de tome: 
3994
Numéro d'édition: 
3
Format
11.5 x 17.6 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction

Chapitre premier – Comprendre un monde en mouvement

I. Trans-, in-, ex- : quel préfixe pour l’analyse des migrations ?

II. Succès et limites du transnationalisme

III. En quête d’une méthode transnationale

Chapitre II – Les migrations : un problème politique à l’échelle du monde

I. Vers la construction d’une gouvernance « à visée cosmopolite » ?

II. Contrôle des frontières et coopération régionale

III. Vers quel droit d’asile au XXIe siècle ?

Chapitre III – Le lien social entre ici et là-bas

I. Qu’est-ce qu’une communauté transnationale ?

II. Chaîne migratoire et accumulation du capital social

III. L’expérience migratoire

IV. La migration féminine : une émancipation sociale sous contraintes.

V. La famille transnationale

Chapitre IV – Mobilités socio-économiques et inégalités

I. Le migrant, agent de codéveloppement économique et culturel ?

II. Des migrations temporaires sélectives

III. Une commercialisation de la frontière

Conclusion

Bibliographie

Autour de l'auteur

Directrice de recherche en sociologie au CNRS (UMR Mesopolhis), Sylvie Mazzella est directrice de l’institut Sociétés en mutation en Méditerranée d’Aix-Marseille Université.

Je découvre aussi

La démographie
Jean-Claude Chesnais

Le mot « démographie » est apparu pour la première fois en 1855 sous la plume de Guillard. La démographie, écrivait-il, est l’« histoire naturelle et sociale de l’espèce humaine ». En nous...

L'anthropologie démographique
Daniel Bley, Gilles Boetsch
Appréciation de l'évolution des populations dans la diversité des lieux, des époques et des cultures
La population française au XIXe siècle
Agnès Fine, Jean-Claude Sangoï
Population et environnement
Hervé Domenach, Michel Picouet