Schelling - Marie-Christine Challiol-Gillet - | Que sais-je ? | Une question à toutes les réponses
 
Schelling
Image
Schelling
Schelling
Collection: 
Discipline: 
Date de parution: 
01/07/1996
9,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Caractéristiques

Nombre de pages: 
128
Code ISBN: 
978-2-13-047723-5
Numéro de tome: 
3121
Numéro d'édition: 
1
Format
11.5 x 17.6 cm

Sommaire

Table des matières: 

  Introduction, 3

  Chapitre I — Les premiers écrits (1794-1796), 5

    I. Du Moi comme principe de la philosophie, 6 — II. Les Lettres philosophiques sur le dogmatisme et le criticisme, 8.

  Chapitre II — La philosophie de la nature : de la première philosophie de la nature au « Système de l'idéalisme transcendantal » (1797-1800), 11

    I. Les Idées pour une philosophie de la nature, 13 — II. L'Ame du monde, 16 — III. La Première esquisse d'un système de philosophie de la nature, 17 — IV. Le Système de l'idéalisme transcendantal, 19 — V. La philosophie de la nature de 1800-1801, 24.

  Chapitre III — La philosophie de l'identité (1801-1809), 26

    I. L'accès à l'Absolu, 29 — II. Identité et différence, 31 — III. Le statut du fini, 33 — IV. La philosophie de l'art, 37.

  Chapitre IV — La philosophie intermédiaire (1809-1821), 43

    I. Recherches philosophiques sur l'essence de la liberté humaine et les sujets qui s'y rattachent (1809), 43 — II. Les Conférences de Stuttgart, Clara (1810), 56 — III. Les Ages du monde (1811 à 1815), 63 — IV. Les Leçons d'Erlangen (1821), 71.

  Chapitre V — La dernière philosophie (1827-1854), 77

    I. La philosophie négative et le passage à la philosophie positive, 79 :

      1. Les introductions de Munich ou la propédeutique négative, 79 ;

        A) La caractérisation du positif, 80 ;

        B) Comment accéder au commencement de la philosophie positive ?, 82 ;

        C) L'empirisme, 84 ; D) L'exposé historique,86 ;

        E) L'exposé systématique de l'empirisme régressif, 89  ;

      2. L'introduction de Berlin ou l'affirmation d'une philosophie rationnelle, 91 ;

        A) Une réévaluation du rationalisme, 92 ; B) Le problème des deux philosophies résolu par la transition extatique, 95 ;

      3. L'Exposé de la philosophie purement rationnelle est-il le signe d'un déclin de la philosophie positive ?, 98 ;

        A) De la science rationnelle à la religion philosophique, 99 ;

        B) La recherche du commencement de la science rationnelle, 101 ;

        C) Le développement de la science rationnelle et sa fin, 104 — 

    II. La philosophie positive, 108 :

      1. Le commencement de la philosophie positive, 109 ;

        A) La philosophie positive comprise en elle-même : la Philosophie de la Révélation, 109 ;

        B) L'Autre déduction des principes de la philosophie positive, 112 ;

      2. La mythologie, 112 ; A) Le polythéisme est-il la vérité du monothéisme ?, 114 ; B) Le procès mythologique, 116 ;

      3. La Révélation, 117 ; A) Le temps du Fils de l'homme, 118 ;

        B) Le temps de l'Esprit, 121.

  Conclusion, 122

  Indications bibliographiques, 124

Je découvre aussi

Les 100 mots de la culture générale

Choisir 100 mots qui délimiteraient la « Culture générale » pourrait sembler une gageure. Et pourtant : la plupart d’entre eux s’imposent quasi naturellement par l’observation de l’époque (via la...

Les 100 mythes de la culture générale

Le mythe est un outil puissant : là où la raison réclame du temps, de l’attention, une éducation, voire une méthode, le mythe ne demande rien ou presque. Il touche à l’imagination, joue sur la...

La philosophie
André Comte-Sponville

La philosophie intrigue ou effraie ceux qui ne la connaissent pas. Elle passionne, depuis vingt-cinq siècles, beaucoup de ceux qui ont pris la peine de l’étudier, à commencer par certains des plus...

Les 100 dates de la culture générale
Dès lors qu’il s’agit de situer une image, d’interroger un éclat de la réalité ou bien encore d’épousseter un fragment du passé, l’utilité de la culture générale s’impose, pour les liens qu’elle...
Les 100 mots de la philosophie

Tous les mots de la langue sont philosophiques. Particulièrement les plus communs d’entre eux qui renvoient aux expériences et aux problèmes de chacun – la vie, la mort, l’amour et la haine, la...

La philosophie de l'éducation

La philosophie de l’éducation n’est pas une doctrine mais un questionnement qui remet radicalement en cause tout ce que nous croyons savoir en ce domaine. Elle s’interroge donc également sur le...

Les 100 lieux de la culture générale

En route pour 100 lieux qu’il faut avoir vus… ou lus !

Première escale dans les « lieux du monde » (d’Amérique à Zealandia en passant par la jungle…), sites bien réels et néanmoins chargés...

L'éthique du « care »
Fabienne Brugère

Quand Carol Gilligan a énoncé dans Une voix différente (1982) l’idée que les femmes ont une autre manière de penser la morale que les hommes, elle ne s’est pas contentée d’élargir la...

La philosophie médiévale
Alain de Libera
Qu’est-ce que la philosophie médiévale ? Évoquant soit l’âge idéal du magistère intellectuel de l’Église, soit l’époque malheureuse d’un long et laborieux sacrifice de la pensée, rappelant pour les...
Spinoza et le spinozisme
Pierre-François Moreau

Spinoza fut attaqué de toutes parts mais ses positions marquèrent les controverses sur la Bible, le droit naturel et la liberté de conscience ; on retrouve sa trace dans les Lumières, l’idéalisme...

Les grandes philosophies
Dominique Folscheid

« S’il est vrai qu’une philosophie digne de ce nom est avant tout un discours sur l’essentiel, qui se développe et se ramifie comme un arbre, ou éclate comme une fusée, avec plus ou moins de...

Hegel et l'hégélianisme
Jean-Francois Kervégan
L’œuvre de Georg Wilhelm Friedrich Hegel (1770-1831) est incontestablement difficile d’accès, mais elle est de celles qui ont dessiné le paysage de la pensée contemporaine. En nous incitant à...