Les entreprises d'insertion
Image
Les entreprises d'insertion
Les entreprises d'insertion
Auteur: 
Collection: 
Discipline: 
Date de parution: 
01/11/1997
9,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Les entreprises d'insertion en France apparaissent aujourd'hui comme un mode d'organisation de lutte contre l'exclusion.Cet ouvrage propose la première synthèse théorique et empirique du phénomène.Elle éclaire sur l'actualité permanente de lutte contre l'exclusion.

Caractéristiques

Nombre de pages: 
128
Code ISBN: 
978-2-13-048385-4
Numéro de tome: 
3243
Numéro d'édition: 
1
Format
11.5 x 17.6 cm

Sommaire

Table des matières: 

  Introduction, 3

  Chapitre I — Exclusion et développement du dispositif d’insertion, 5

    I. L’exclusion, 6 : 1. La notion d’exclusion, 6 : A) L’évolution de la société, 6 ; B) La liaison entre inégalités et exclusion, 7 ; C) L’employabilité, 8 ; 2. Enclavement dans le chômage et exclusion, 11 — II. Enclavement et conséquences, 16 : 1. La pauvreté, 16 ; 2. Déchéance morale et sentiment d’inutilité, 18 — III. Le développement du dispositif d’insertion, 20 : 1. Le développement autonome, 21 ; 2. Un programme expérimental, 23 ; 3. La généralisation du dispositif, 26 : A) Les premiers pas vers la généralisation, 26 ; B) La généralisation par la diversité, 31.

  Chapitre II — Qu’est-ce qu’une entreprise d’insertion ?, 35

    I. Un organisme sans but lucratif ?, 36 : 1. Les statuts des entreprises d’insertion, 36 ; 2. Les théories économiques du secteur sans but lucratif, 37 : A) Les biens collectifs et l’électeur médian, 38 ; B) La confiance, 41 ; C) L’hétérogénéité, 42 ; D) Les coûts de transaction, 43 — II. Une entreprise d’économie sociale, 46 : 1. Une entreprise à vocation sociale particulière, 46 ; 2. Secours mutuel versus utilité publique, 49 ; 3. Du secours mutuel à l’entrepreneur social, 52 : A) Le modèle de Olson, 53 ; B) Les créateurs d’entreprises, 54 ; C) Les entrepreneurs sociaux, 55 — III. La démarche d’insertion par l’économique, 57 : 1. Une démarche globale, 57 ; 2. Savoir-faire et savoir-être, 60 ; 3. Auto-insertion versus hétéro-insertion, 64.

  Chapitre III — Objectifs des entreprises d’insertion, 66

    I. La capacité d’accueil, 66 : 1. La théorie des clubs, 66 ; 2. La capacité optimale, 68 ; 3. Les données sur la taille, 70 — II. L’efficacité sociale, 71 : 1. La qualité de l’accompagnement individuel, 71 ; 2. La dynamique de groupe, 72 : A) La notion de dynamique de groupe, 72 ; B) Dynamique de groupe et savoir-être, 73 ; C) La dynamique de groupe comme composante de l’efficacité sociale, 74 ; 3. L’efficacité sociale optimale, 75 ; 4. Les résultats sur les sorties, 78 — III. Quelques difficultés liées aux objectifs, 81 : 1. L’homogénéité, 81 : A) L’âge et le statut, 82 ; B) Les conséquences sur les entreprises d’insertion, 84 ; 2. Efficacité sociale et retour à l’emploi, 87 : A) Les préférences des exclus, 87 ; B) Les effets attendus, 89 ; 3. La notion d’insertion, 90.

  Chapitre IV — Le financement des entreprises d’insertion, 93

    I. Les sources de financement, 94 : 1. Les revenus liés à l’activité économique, 94 : A) Les revenus de l’activité, 94 ; B) Les crédits, 97 ; 2. Les aides publiques, 97 : A) Les aides au fonctionnement, 97 ; B) Les aides à l’investissement, 101 ; 3. Les dons, 101 : A) Les dons et le nombre de donateurs, 102 ; B) La sollicitation optimale des dons, 104 — II. Incompatibilité ou compatibilité des financements ?, 105 : 1. L’incompatibilité des aides publiques et des dons, 106 : A) L’effet d’éviction direct, 106 ; B) L’effet d’éviction indirect, 108 ; 2. La compatibilité des dons et des revenus du marché, 109.

  Chapitre V — Les limites de l’insertion, 111

    I. Les relations avec le secteur classique, 111 : 1. Concurrence ou partenariat avec les entreprises classiques, 111 : A) La notion de concurrence déloyale, 113 ; B) Les règles fiscales, 114 ; C) Les coûts associés à la main-d’œuvre, 114 ; D) Le partenariat, 116 ; 2. Le signalement, 118 — II. Le fonctionnement du secteur d’insertion, 120 : 1. La linéarisation de l’insertion, 120  ; 2. L’enfermement, 121.

  Conclusion, 124

  Orientations bibliographiques, 126

Je découvre aussi

Le coaching
Pierre Angel, Patrick Amar
Le coaching se développe significativement en France depuis une dizaine d’années. Il est un processus d’accompagnement destiné à favoriser un environnement de croissance et d’optimisation du...
Le management interculturel
Sylvie Chevrier

Deux entreprises de deux pays différents fusionnent. Une filiale française importe un outil de gestion développé aux États-Unis. Des chercheurs travaillent ensemble au sein d’un consortium...

Le management
Raymond-Alain Thietart

Le mot management, utilisé à tort et à travers depuis la fin des années 1960, recouvre une réalité à la fois plus simple mais aussi plus essentielle qu’il n’y paraît dans l’entreprise. Mettre en...

Le management de projet
Jean-Jacques Néré

Si la notion de projet n’est pas récente – les pyramides égyptiennes, les temples aztèques ou encore les routes romaines en témoignent –, la formalisation des techniques et des méthodes portant...

Les 100 mots de l'entreprise
Du premier désir d’entreprendre jusqu’aux moyens d’éviter la liquidation en passant par les rouages de la compétitivité, David Simonnet analyse l’entreprise et ceux qui la font. En 100 mots, il...
La culture d'entreprise
Maurice Thévenet

Une certaine culture caractérise l’entreprise et la distingue des autres dans son apparence et surtout dans ses façons de réagir aux situations courantes de la vie professionnelle, comme traiter...

La qualité
Christian Doucet

Avec l’ouverture des marchés et le renforcement de la concurrence, le client peut affirmer ses exigences et réclamer des prix plus bas tandis que la complexification technique et la recherche du...

La négociation
Lionel Bellenger

La négociation est à l’œuvre dans tous les champs de la vie : social, politique, commercial, diplomatique. Elle n’est pas le domaine réservé des seuls experts mais concerne tout le monde dans l’...

Les 100 mots du management
Maurice Thévenet

Au sein d’une équipe de curling comme dans un orchestre, une entreprise ou n’importe quelle institution, se pose la question du management. Sa mission est en effet universelle : il s’agit de...

La gestion des ressources humaines

L’entreprise est une microsociété en même temps qu’un instrument collectif. Elle présente des éléments de stabilité et d’imprévisibilité qui en font une structure propice, mais aussi résistante,...

Management et sciences cognitives

Comment concevoir et accompagner les changements dans une organisation pour la rendre plus performante ? Depuis une vingtaine d’années, le management s’enrichit d’approches qui s’intéressent aux...

La communication dans l'entreprise
Jean-Pierre Lehnisch

Si les entreprises perçoivent l’utilité de communiquer vers l’extérieur, la communication interne peut y apparaître comme un gadget. Pourtant, chacun passe 65 000 heures de sa vie au bureau ou à l...