Le facteur humain - Christophe Dejours - | Que sais-je ? | Une question à toutes les réponses
 
Le facteur humain
Le facteur humain
Le facteur humain
Auteur: 
Collection: 
Date de parution: 
14/03/2018
9,00 €
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Le « facteur humain » est l’expression par laquelle les spécialistes de la sécurité des personnes et de la sûreté des installations désignent le comportement des hommes au travail. Il est fréquemment invoqué dans l’analyse des catastrophes industrielles, des accidents du travail, et dans les procès ou les commissions d’enquête. On lui associe l’idée de faute. Paradoxalement, cette conception négative de l’intervention humaine repose sur une confiance sans faille dans la technique, et sur une méconnaissance des sciences humaines. Cet ouvrage récapitule les progrès réalisés dans les sciences de l’homme au travail, afin de formuler une doctrine plus nuancée que celle de l’école des « human factors », dans les années 1950.

 

Caractéristiques

Nombre de pages: 
128
Code ISBN: 
978-2-13-080386-7
Numéro de tome: 
2996
Numéro d'édition: 
7
Format
11.5 x 17.6 cm

Sommaire

Table des matières: 

  Avant-propos, 5

  Introduction, 7

    I. Les orientations de la recherche sur le facteur humain : (1) Les questions initiales : 1. Objectif de l’action, 9 ; 2. Prévisibilité des conduites humaines, 9 ; 3. Orientation normative, 9 — II. Les orientations de la recherche sur le facteur humain : (2) Les démarches d’investigation, 10 — III. Identification des présupposés théoriques dans les deux orientations de recherche sur le facteur humain : 1. Les présupposés relatifs au modèle de l’homme, 15 ; 2. Les présupposés relatifs au concept de technologie, 16 ; 3. Les présupposés relatifs au concept de travail, 19.

    PREMIÈRE PARTIE

        ANALYSE CRITIQUE DES PRÉSUPPOSÉS DE LA RECHERCHE SUR LE FACTEUR HUMAIN : PROBLÈMES THÉORIQUES

  Chapitre I — Le concept de technologie, 25

    I. Conception commune de la technique et notion de défaillance humaine, 25 — II. Conceptions psychosociologiques et notion de ressource humaine, 29 — III. L’anthropologie des techniques et la critique des présupposés de sens commun, 32.

  Chapitre II — De la technologie au concept de travail, 38

    I. Le réel comme concept (apport de l’ergonomie), 40 — II. Vers une autre définition du travail, 43 — III. La notion d’ « activité subjectivante » (apport de l’ethnographie industrielle), 44 — IV. Réel du travail et intelligence rusée (apport de la psychologie historique), 47.

  Chapitre III. — La conception de l’homme : modélisation individuelle ou modélisation collective (apports de la sociologie de l’éthique et de la psychodynamique du travail) ?, 52

    I. Les paradoxes de l’intelligence de la pratique, 53 — II. La visibilité et le problème de la confiance, 56 — III. Les formes de jugement sur le travail : 1. Le jugement d’utilité, 60 ; 2. Le jugement de beauté, 60 — IV. La reconnaissance, 61 — V. Arbitrage et coopération, 62 — VI. Facteur humain et espace de discussion : 1. L’intelligibilité, 66 ; 2. La souffrance et les défenses contre la souffrance, 68 ; 3. L’authenticité, 68 — IV. Travail et action, 69.

    DEUXIÈME PARTIE

        PROBLÈMES ÉPISTÉMOLOGIQUES POSÉS PAR LA NOTION DE FACTEUR HUMAIN

  Introduction, 73

  Chapitre I —  Théorie de l’action et critique de la rationalité, 76

    I. Les trois formes d’agir, 76 — II. L’agir communicationnel, 81.

  Chapitre II — Les sciences humaines et leur division interne, 84

  Chapitre III — Sciences empirico-analytiques et sciences historico-herméneutiques, 91

  Chapitre IV — Relations entre sciences de la nature et sciences de l’esprit, 97

    I. La conception de Ricœur, 98 — II. La sociologie de la science, 101 — III. Davidson et l’enquête sur la vérité, 103 — IV. Anscombe et la «vérité pratique » 106 — V. Conclusion, 108.

  Epilogue — Incidences de l’analyse théorique et épistémologique des présupposés de la recherche sur le modèle de l’homme dans les conceptions du facteur humain, 112

    I. Les conséquences de l’analyse théorique : 1. La dimension bio-cognitive (ou le réel du corps), 113 ; 2. La dimension intersubjective, 116 ; 3. La dimension de la mobilisation subjective, 116 — II. Les conséquences de l’analyse épistémologique : 1. Limites de la notion de facteur humain, 116 ; 2. Facteur humain et coopération, 117.

  Bibliographie, 122

Autour de l'auteur

Christophe Dejours est professeur titulaire de la chaire de psychologie du travail au Conservatoire national des arts et métiers.

 

Je découvre aussi

Politesse, savoir-vivre et relations sociales

Le savoir-vivre existe dans toutes les cultures et à toutes les époques. À l’heure des « incivilités », la politesse reste une valeur phare dans les sondages. Preuve s’il en est de son utilité et...

L'homoparentalité
Martine Gross
L'homoparentalité est l'objet de nombreux débats, mais regarde-t-on les familles homoparentales existantes, les enfants qui y naissent et y grandissent ? En faisant le point sur le droit français et...
Le travail
Dominique Méda

Le développement du chômage l’a montré : travailler est une norme. Dans nos sociétés occidentales, le travail est le principal moyen de subsistance mais aussi une part essentielle des occupations...

Les classes sociales
Yannick Lemel

Le terme "classe sociale" est chargé idéologiquement et aujourd'hui de nombreux sociologues s'interrogent sur sa pertinence. L'analyse des sociétés sous cet angle a pourtant une longue...

Le compagnonnage
Bernard De Castéra

Le Compagnonnage témoigne depuis plusieurs siècles, d'une qualité de formation jamais démentie. Il représente une culture ouvrière et artisanale originale, celle d'une transmission directe entre...

Les cadres en France
Jean-Paul Juès
Cet ouvrage traite d'une catégorie-clé au sein des entreprises mais paradoxalement assez mal cernée.Sujet d'actualité car le statut très particulier des cadres français est l'objet d'une profonde...
Les violences à l'école
Cécile Carra, Daniel Faggianelli

Une enseignante bousculée par des parents dans une école d’un quartier « pourtant » calme, des élèves abattus dans un pays qui n’est « pourtant » pas les États-Unis. Les réactions politiques se...

L'exclusion
Julien Damon

 

Les politiques de lutte contre la pauvreté sont devenues lutte contre les exclusions. Derrière ce changement, une volonté : prendre en compte la pauvreté non seulement comme...

Les risques psychosociaux
Gérard Valléry, Sylvain Leduc

Les conditions de travail se sont globalement aggravées en France et en Europe. Rançon des logiques gestionnaires mises en œuvre au sein des organisations, la souffrance au travail a aussi changé...

L'homosexualité
Jacques Corraze

Si aujourd'hui la "cause homosexuelle" défendue depuis une trentaine d'années bénéficie d'une certaine tolérance, on ne saurait se satisfaire d'une image trop idyllique. Cet ouvrage s'attache à...

L'homophobie
Daniel Borrillo, Caroline Mecary

L'homophobie est l'attitude d'hostilité à l'égard des homosexuels, hommes ou femmes. Quelles sont ses origines ? Quels sont ses rapports avec les autres formes de...

La fracture sociale
Xavier Emmanuelli, Clémentine Frémontier
Ce terme est apparu en 1985 et devenu un slogan de campagne politique, à partir d'un article de Emmanuel Todd qui analysait le désarroi populaire se développant en France. Cet ouvrage s'attache à...