Lacan - Paul-Laurent Assoun - | Que sais-je ? | Une question à toutes les réponses
 
Lacan
Image
Lacan
Lacan
Collection: 
Date de parution: 
16/08/2017
9,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

« C’est à vous d’être lacaniens, si vous voulez. Moi, je suis freudien », déclare Jacques Lacan (1901-1981) : c’est de s’être voulu – radicalement – « freudien » que son nom se retrouve homologué dans l’histoire de la psychanalyse et, au-delà, par les effets de ce geste, dans la pensée contemporaine, mise à l’épreuve de l’hypothèse de l’inconscient.
Il s’agit ici d’introduire à et dans la « pensée-Lacan », celle des Écrits et du Séminaire, véritable work in progress par lequel s’accomplit son « retour à Freud » en une œuvre à la fois complexe et vivante. À partir de la présentation systématique de ses catégories majeures (imaginaire/symbolique/réel, signifiant, « objet a »…) se trouvent restitués le mouvement de sa recherche et le remaniement inlassable de son écriture. Ainsi devient lisible le passage de Freud à Lacan.

Caractéristiques

Nombre de pages: 
128
Code ISBN: 
978-2-13-079847-7
Numéro de tome: 
3660
Numéro d'édition: 
4
Format
11.5 x 17.6 cm

Sommaire

Table des matières: 

Introduction – Jacques Lacan ou le « retour à Freud »
De « Que sais-je ? » à Scilicet ! – La « pensée-Lacan » et son objet – L’œuvre éclatée – Le « retour à Freud » – Lacan entre « freudisme » et postfreudiens – Le style : un gongorisme cristallin – La parole et l’écrit – Work in progress : la logique d’une recherche – Cartographie d’un trajet.


Prologue – Lacan, la vie et l’œuvre


PREMIÈRE PARTIE - FONDEMENTS IMAGINAIRE, SYMBOLIQUE, RÉEL

Chapitre premier – Du stade du miroir à l’imaginaire
1. Expérience et stade du miroir ; 2. Du miroir à l’imaginaire : le spéculaire ; 3. Le moi, fonction de méconnaissance ; 4. Le rapport au semblable : l’infans et le « petit autre » ; 5. Du moi au sujet : imaginaire et langage.


Chapitre II – La théorie du signifiant
1. Saussure avec Freud : l’algorithme lacanien ; 2. Le signifiant ou la lettre du désir : praxis du signifiant et signifiant phallique ; 3. Logique du signifiant et rhétorique de l’inconscient ; 4. De l’instance de la lettre à la « dit-mension » ; 5. De la « linguisterie » à « lalangue » : le « motérialisme » ; 6. Du « parlêtre » aux « discours » ; 7. Le langage, condition de l’inconscient.


Chapitre III – Du nom du père au symbolique
1. Le Nom du Père ; 2. La métaphore paternelle ; 3. Le symbolique ; 4. Père(s) réel, imaginaire, symbolique ; 5. Le désir, la Chose et la Loi ; 6. Des « noms du père » aux « non-dupes errent » : le « quart terme ».


Chapitre IV – Le réel et ses fonctions
1. Le réel : du « retour » à l’exclu ; 2. Le réel comme impossible ; 3. Le réel tychique et le signifiant ; 4. La logique ou la science du réel ; 5. Réel et semblant ; 6. La fonction de réel.


DEUXIÈME PARTIE - LA MATHÉSIS LACANIENNE. AUTRE, OBJET, SUJET


Chapitre V – Figures de l’autre
1. La fonction d’altérité ; 2. Autre, désir et symbolique : corps et angoisse… ; 3. Besoin, demande et désir ; 4. L’identification : Autre et « trait unaire » ; 5. Sujet et Autre : « Que (me) veut l’Autre ? » ; 6. L’Autre comme jouissance : corps et Féminin.


Chapitre VI – Puissances de l’objet
1. L’invention lacanienne ; 2. La « relation d’objet » à l’épreuve : frustration, privation, castration ; 3. Destins de l’objet a : entre Autre et phallus ; 4. L’objet de la pulsion ; 5. L’objet du désir et ses figures ; 6. Objet a et « plus de jouir » : jouissance, désir, amour.


Chapitre VII – Fonctions du sujet
1. Sujet et science de l’inconscient ; 2. Sujet et signifiant ; 3. Le sujet barré, l’Autre et l’objet : le fantasme ; 4. Le sujet divisé : fonction sujet et inconscient.


TROISIÈME PARTIE - L’ACTE ANALYTIQUE ET LE MATHÈME. STRUCTURE ET SYMPTÔME


Chapitre VIII – Névrose, psychose, perversion
1. Lacan clinicien ; 2. Une clinique structurale ; 3. Structure et symptôme ; 4. La névrose : demande et désir et l’Autre ; 5. Psychose et forclusion ; 6. La perversion ou la loi de jouissance ; 7. Le « sinthome ».


Chapitre IX – Fins de l’analyse et « désir de l’analyste »
1. La relation analytique : la « parole pleine » ; 2. L’acte analytique ou le transfert ; 3. L’« éthique de la psychanalyse » ; 4. Transfert et « sujet supposé savoir » ; 5. Le « désir de l’analyste » ; 6. La formation de l’analyste : de la « passe » à l’impasse ; 7. Les fins de l’analyse.


Chapitre X – De la métapsychologie au mathème : l’écriture de l’analyse
1. La mathésis et ses outils : les schémas et les graphes ; 2. La topologie (1) ; 3. La topologie (2) : le borroméisme ; 4. Le mathème ; 5. L’« impossible » du « rapport sexuel » : les formules de sexuation ; 6. La femme et l’Autre.


Conclusion – La « pensée-Lacan » et ses enjeux
Les effets de la « pensée-Lacan » – Lacan, freudien ? – La « pensée-Lacan » et la pensée contemporaine – Lacan et l’avenir de la psychanalyse – Science, vérité et semblant – L’éthique du langage : Logos et Tuchè.


Bibliographie

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Paul-Laurent Assoun, psychanalyste, est professeur à l’université Paris VII et directeur aux Puf de la collection « Philosophie d’aujourd’hui ». Il est notamment l’auteur du Dictionnaire des œuvres psychanalytiques (Puf, 2009) et de Tuer le mort. Le désir révolutionnaire (Puf, 2015).

Je découvre aussi

Les pervers narcissiques
Alberto Eiguer
Qui sont les pervers narcissiques ? Comment les reconnaître, déjouer leurs manipulations, se délivrer de leur emprise ?
Depuis que l’expression existe, il semble qu’ils soient de plus en plus...
La musicothérapie
François-Xavier Vrait

Depuis l’Antiquité, on reconnaît à la musique des vertus thérapeutiques. Tant dans la pensée chinoise que dans le monde arabe médiéval, les traitements musicaux sont décrits comme une évidence....

Les états limites
Vincent Estellon

Bien adaptés socialement, professionnellement, voire familialement, certains sujets peuvent bénéficier d’un ancrage à la réalité apparemment solide. Mais très vite, ils révèlent de grandes...

Les 100 mots de l'adolescent
Vincent Estellon, Fanny Dargent

« Grave ! », « genre », « je kiffe »…
Rapide, stylé, crypté, le langage adolescent construit de nouveaux codes, étrangers aux adultes, et d'abord aux parents....

Les secrets de famille
Serge Tisseron

Tout enfant grandit au milieu des secrets, simplement parce qu’il est confronté à des mots, à des mimiques et à des attitudes d’adultes dont il ne comprend pas le sens. Bientôt, il questionne....

Les théories psychanalytiques du groupe

Le dispositif psychanalytique de groupe a introduit de nouvelles compétences pour le traitement des « cas difficiles » : enfants très gravement perturbés, certaines pathologies antisociales de l’...

L'art-thérapie
Jean-Pierre Klein

L’art-thérapie et la médiation artistique consistent en un accompagnement de personnes en difficulté (psychologique, physique, sociale, existentielle) mises en position de création artistique...

L'inconscient
Jean-Claude Filloux

La reconnaissance d’une activité inconsciente de l’esprit a été tardive et les psychologues ont longtemps ignoré l’inconscient. Il revient à la psychanalyse, dont l’essor s’amorça vers 1900 avec...

Les 100 mots de la psychanalyse

Accablé par les ennuis qui n’en finissent pas de s’accumuler — qu’a-t-il fait pour mériter cela, c’est quand même « bien cher payé » —, l’homme qui va pour composer le code de l’immeuble où l...

La paranoïa
Sophie de Mijolla-Mellor

On se sent « parano » lorsque s’impose comme une évidence l’impression de ne croiser que des regards méprisants ou malveillants qui, prétendant vous ignorer, n’en pensent pas moins et révèlent,...

Les schizophrénies
Marc Louis Bourgeois

Le groupe des schizophrénies – prototype des psychoses – représente un ensemble de maladies neuropsychiques fréquentes (environ 1 % de la population), causes de handicap, de souffrances et de...

Les maladies mentales de l'adulte

Entre le modèle de la psychanalyse d’un côté, et une vision issue des neurosciences de l’autre, cet ouvrage choisit une position médiane. En d’autres termes, l’auteur maintient la classification...