La philosophie en Amérique latine - Alain Guy - | Que sais-je ? | Une question à toutes les réponses
 
La philosophie en Amérique latine
Image
La philosophie en Amérique latine
La philosophie en Amérique latine
Auteur: 
Collection: 
Discipline: 
Date de parution: 
01/06/1997
9,00 €
Article attaché: 
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

Ce livre étudie l'ensemble des écoles philosophiques ibéro-américaines de la scolastique à nos jours (surtout sur le XXe siècle).Il propose une bibliographie.

Caractéristiques

Nombre de pages: 
128
Code ISBN: 
978-2-13-048598-8
Numéro de tome: 
3273
Numéro d'édition: 
1
Format
11.5 x 17.6 cm

Sommaire

Table des matières: 

  Avant-propos, 3

  Chapitre I — La scolastique : XVIe et XVIIe siècles, 7

    I. Le thomisme, 7 — II. Le scotisme, 9 — III. Le suarézisme, 9 — IV. Les indépendants, 11.

  Chapitre II — L’époque des Lumières, 12

    I. Un platonicien humaniste : Peramas, 12 — II. L’effort d’émancipation doctrinale, 13 : 1. L’amour des sciences chez Espejo, 13 ; 2. Gamara, un Oratorien dissident, 14 ; 3. Le sensualisme : Lafinur, Agüero, Alcorta, A. Caballero, Varela, Saco, Luz y Caballero, 16 ; 4. Les leaders de l’Indépendance : Bolivar, S. Rodriguez, Moreno, etc., 19 ; 5. L’éducateur de l’Amérique ibérique : Bello, 20.

  Chapitre III — Le triomphe du pluralisme au XIXe siècle, 22

    I. Le romantisme : Mont’Alverne, Magalhaes, Ferreira, etc., 22 — II. Les précurseurs de l’historicisme : Echeverria, etc., 23 — III. L’invasion du positivisme, 24 : 1. Les théoriciens : Lemos, Teixeira Mendes, Les frères Lagarrigue, 25 ; 2. Les dirigeants politiques : Alberdi, Sarmiento, 27 ; 3. Pédagogues, spencériens et darwiniens : Scalabrini, etc., 28 ; 4. Le scientisme socialiste de Ingieneros, 29 ; 5. Les positivistes indépendants : Varona, Hostos, etc., 30 — IV. La présence du krausisme, 32 : 1. Les solidaristes : Caceres, Barraquero, etc., 32 ; 2. Les pédagogues de l’ « harmonie » : Vergara, etc., 33 ; 3. Quelques krausistes indépendants : Escobar, etc., 33.

  Chapitre IV — Orientations pluralistes du XXe siècle, 34

    I. La réaction contre le positivisme : Rodo, etc., 34 — II. Le kantisme : Rivarola, Korn, Larroyo, 35 — III. La prépondérance du bergsonisme, 38 : 1. La libération par l’esthétique : Deustua, 38 ; 2. Le message de Coriolano Alberini, 40 ; 3. Le spiritualisme indépendant de Caso, 41 ; 4. L’apport ardent et œcuménique de Vasconcelos, 43 ; 5. Un industriel philosophe : Rougès, 45 ; 6. L’interprétation de la spiritualité : Molina, 47 ; 7. Le retour de la métaphysique : Farias Brito, 48 ; 8. Graça Aranha, 49 ; 9. Le catholicisme pascalien et néo-thomiste de Jackson de Figueiredo, 50 ; 10. Les ultimes bergsoniens : Tristao de Athayde, M. T. Maiorana, Torchia Estrada, etc. 51 — IV. Rationalisme, axiologisme, historicisme, 51 : 1. Vaz Ferreira, 51 ; 2. Un disciple de Dilthey : Pucciarelli, 53 ; 3. Esthéticiens et rationalistes : Oribe, Ardao, etc., 53 ; 4. Le réalisme culturaliste de Reale, 54 — V. La phénoménologie, 55 : 1. Le précurseur : Romero, 55 ; 2. Le triomphe du husserlisme : Mayz Vallenilla, 57 ; 3. Un structuraliste : Frondizi, 58 ; 4. L’analyse du sacré : Massuh, 58 — VI. Ortéguisme, américanisme et indianisme, 59 : 1. L’invasion du ratiovitalisme : Ramos, 59 ; 2. La revendication de la spécificité ibéro-américaine : Zea, 61 ; 3. Un théoricien de l’instant : Abad Carretero, 64 ; 4. Les derniers feux du ratiovitalisme : Ayala, etc., 65 — VII.  L’existentialisme, 65 : 1. L’existentialisme athée : Astrada, 65 ; 2. Un existentialisme spiritualiste : M. A. Virasoro, 67 ; 3. Un existentialisme catholique, inspiré d’Aristote : Wagner de Reyna, 68 ; 4. La reviviscence du mythe et du paganisme : Ferreira da Silva, 69 ; 5. Les existentialistes mitigés : Nogueira, G. Comesana, etc., 69 — VIII. Le marxisme, 72 : 1. Les précurseurs : Ponce, Justo, 72 ; 2. Un autodidacte, de grand talent et d’un extraordinaire militantisme : Mariátegui, 73 ; 3. Haya de la Torre (Animateur de l’APRA), 74 ; 4. Un doctrinaire mexicain : Sanchez Vazquez, 75 ; 5. Un logicien radicalement matérialiste : Gortari, 76&nbsp

Autour de l'auteur

Autour de l'ouvrage: 

Alain GUY, docteur es lettres, est professeur émérite de philosophie à l'Université de Toulouse Le Mirail. Il est l'auteur du Que sais-je ? sur "La philosophie espagnole"

Je découvre aussi

Spinoza et le spinozisme
Pierre-François Moreau

Spinoza fut attaqué de toutes parts mais ses positions marquèrent les controverses sur la Bible, le droit naturel et la liberté de conscience ; on retrouve sa trace dans les Lumières, l’idéalisme...

Le stoïcisme
Jean-Baptiste Gourinat
L’image du philosophe « stoïque », serein et ferme, indifférent à son sort, à la souffrance comme aux plaisirs, représente assez bien le stoïcisme mais ne rend pas compte de la complexité d’une...
Hegel et l'hégélianisme
Jean-Francois Kervégan
L’œuvre de Georg Wilhelm Friedrich Hegel (1770-1831) est incontestablement difficile d’accès, mais elle est de celles qui ont dessiné le paysage de la pensée contemporaine. En nous incitant à...
Les 100 mots de la culture générale

Choisir 100 mots qui délimiteraient la « Culture générale » pourrait sembler une gageure. Et pourtant : la plupart d’entre eux s’imposent quasi naturellement par l’observation de l’époque (via la...

Pythagore et les pythagoriciens
Jean-François Mattéi
Le pythagorisme ne se réduit pas à un mouvement historique qui serait la source oubliée de la science moderne. Par son souci d’unifier les lois de l’univers à partir d’une mathématique pure, il...
Les grandes philosophies
Dominique Folscheid

« S’il est vrai qu’une philosophie digne de ce nom est avant tout un discours sur l’essentiel, qui se développe et se ramifie comme un arbre, ou éclate comme une fusée, avec plus ou moins de...

L'éthique du « care »
Fabienne Brugère

Quand Carol Gilligan a énoncé dans Une voix différente (1982) l’idée que les femmes ont une autre manière de penser la morale que les hommes, elle ne s’est pas contentée d’élargir la...

Michel Foucault
Frédéric Gros

Dénoncer les relations de pouvoirs occultes, provoquer des résistances, permettre aux voix trop souvent étouffées de s’exprimer, produire des savoirs vrais qui puissent s’opposer aux...

La philosophie du langage
Sylvain Auroux

On définit l’homme par le langage et par la raison, ce qui signifie que, sans langage, il n’y aurait pas de rationalité. La raison et le langage peuvent-ils se confondre, comme le supposaient,...

Paul Ricœur
Jean Grondin

Ceux qui ont eu le privilège d’être ses contemporains et de suivre l’évolution de son œuvre étaient habitués à voir un gros livre de Ricœur paraître tous les cinq ou six ans. Ce livre revenait sur...

Les théories de la connaissance
Jean-Michel Besnier

Élaborer une théorie de la connaissance, c’est s’attacher à démonter les mécanismes producteurs du savoir, identifier les présupposés théoriques et les implications métaphysiques qui en règlent l’...

La philosophie de l'éducation

La philosophie de l’éducation n’est pas une doctrine mais un questionnement qui remet radicalement en cause tout ce que nous croyons savoir en ce domaine. Elle s’interroge donc également sur le...