L'épistémologie - Hervé Barreau - | Que sais-je ? | Une question à toutes les réponses
 
L'épistémologie
L'épistémologie
L'épistémologie
Auteur: 
Collection: 
Discipline: 
Date de parution: 
20/11/2013
9,00 €
Disponible
Livraison en France métropolitaine uniquement.

Librairie la plus proche

Expéditeur

Résumé

L'épistémologie est l'étude des sciences. L'usage de ce mot est relativement récent puisqu'il ne date que du début du XXe siècle. L'épistémologie implique que la connaissance scientifique, ainsi que la connaissance commune sur laquelle elle s'appuie, se situent toutes les deux dans l'Histoire. Cet ouvrage analyse l'ensemble des problèmes qu'elle soulève, de la logique aux sciences de l'homme et de la société, en passant par les sciences physiques et les sciences du vivant.

Caractéristiques

Nombre de pages: 
128
Code ISBN: 
978-2-13-062607-7
Numéro de tome: 
1475
Numéro d'édition: 
8
Format
11.5 x 17.6 cm

Sommaire

Table des matières: 

  Introduction, 3

  Chapitre I — L'héritage : le royaume de France et ses habitants vers 1225, 7

    I. Un territoire varié et peuplé : 1. Le cadre territorial, 8 ; 2. Une population en plein essor, 9 — II. Les fruits de la croissance : 1. Les ressources du monde rural, 12 ; 2. L'expansion des villes, 18 — III. Pouvoirs et société dans le premier tiers du XIIIe siècle : 1. Le monde rural, 24 ; 2. La société urbaine, 28 ; 3. L'aristocratie féodale, 32 ; 4. L'église de France au début du XIIIe siècle, 39 ; 5. Le roi de France et son domaine, 44.

  Chapitre II — Le règne de saint Louis, 49

    I. La maturation d'un prud'homme : 1. L'enfance, 50 ; 2. Le jeune roi, chef de famille, 52 ; 3. Du jeune roi menacé au prud'homme, 55 ; 4. Une croisade décisive, 63 — II. La nouvelle politique royale : 1. Une nouvelle conception du pouvoir royal, 69 ; 2. Les réformes, 74 ; 3. La recherche permanente de la paix, 85 ; 4. L'image du roi chrétien, 88.

  Chapitre III — Un rayonnement pâlissant, 90

    I. Le rayonnement de la France au milieu du XIIIe siècle : 1. Les succès de la Civilisation française, 90 ; 2. Le roi capétien arbitre de l'Europe, 95 — II. Les résistances au pouvoir royal : 1. Le roi et les féodaux, 100 ; 2. Le roi et l'Eglise, 102 — III. Vers les limites de la prospérité : 1. Les limites du développement, 110 ; 2. Les tensions sociales, 112 ; 3. Débats et désarroi du milieu intellectuel, 118 ; 4. La croisade de Tunis et la mort du roi, 119.

  Conclusion générale, 122

  Annexe, 125

  Bibliographie, 126

Autour de l'auteur

Hervé Barreau est directeur de recherche au CNRS. Il est l'auteur du « Que sais-je ? » sur Le temps (n° 3180).

Je découvre aussi

La philosophie des sciences
Dominique Lecourt

Dans l'élan de la révolution industrielle, le XIXe siècle a forgé le projet d'une "philosophie des sciences" pour faire face aux défis intellectuels et sociaux des sciences physico-chimiques...

Darwin et le darwinisme

Trop souvent Darwin est accusé d'être responsable des dérives inégalitaires du principe de sélection naturelle. Cet ouvrage présente la vie, l'oeuvre et la pensée de Charles Darwin, son voyage...

Georges Canguilhem
Dominique Lecourt

De Georges Canguilhem (1904-1995) Michel Foucault a écrit qu'il fut son maître et l'a présenté comme l'inspirateur des années soixante en France. Philosophe, docteur en médecine, il fut un...

L'herméneutique
Jean Grondin

Née d'une réflexion sur l'art d'interpréter les textes et sur la vérité des sciences humaines, l'herméneutique est devenue grâce à Dilthey, Nietzsche et Heidegger, une philosophie universelle de l...

La logique
Pierre Wagner

Qu'est-ce que la logique ? Cet ouvrage aide à comprendre cette discipline en décrivant les questions que se posent les logiciens, les certitudes acquises et la variété des projets qui animent......

La neurophilosophie
Bernard Andrieu
Ce terme créé dans les années 1980 recherche la fusion entre les sciences exactes et les sciences humaines, sans pour autant réduire l'homme à son cerveau. Le rêve d'une science unifiée vise notre...
Les épistémologies constructivistes

Quelles consciences ont ou devraient avoir scientifiques et citoyens, des fondements et des méthodes légitimant les « connaissances valables » que les uns et les autres produisent, interprètent et...