Dominique Picard : Livres - Bibliographie | Que sais-je ? | Une question à toutes les réponses
 
Dominique Picard
Dominique Picard

Dominique Picard est psycho-sociologue et professeur des universités. Elle est notamment l’auteur de Pourquoi la politesse ? Le savoir-vivre contre l’incivilité (Seuil, 2007) et, en « Que sais-je ? » des Conflits relationnels (avec Edmond Marc, 2015) et de L’École de Palo Alto (avec Edmond Marc, 2019).

Sa bibliographie

Politesse, savoir-vivre et relations sociales

Le savoir-vivre existe dans toutes les cultures et à toutes les époques. À l’heure des « incivilités », la politesse reste une valeur phare dans les sondages....

L'École de Palo Alto
Dominique Picard, Edmond Marc

L’École de Palo Alto (du nom d’une petite ville de Californie) désigne un groupe de chercheurs réuni dans les années 1950...

Les conflits relationnels
Edmond Marc, Dominique Picard

Si la notion de conflit est fréquemment étudiée dans sa dimension sociale et collective (guerres, lutte des classes…), sa dimension......

Ses actualités

Pourquoi certains ignorent volontairement les appels téléphoniques ? - Madame Figaro

La sonnerie stridente du téléphone les irrite. D’autres redoutent tout simplement de prononcer un simple «Allô». Explications sur ce réflexe assez courant avec une sociologue et deux spécialistes en psychologie.

Accepter ce que l'on ne peut pas changer - Psychologies

Avoir le courage de changer ce qui peut l’être, accepter avec sérénité ce qui ne le peut pas et posséder le discernement nécessaire pour faire la différence entre les deux.

Pourquoi les "anti-bise" sont-ils vus comme des rabat-joie ? - Terrafemina

Si la bise fait partie des gestes désormais bannis en ces temps d'épidémie de coronavirus, de nombreuses personnes font de la résistance. De quoi créer le malaise.

De l’enfant roi à l’adulte tyran - Psychologies

Moi d’abord ! Ils sont de plus en plus nombreux à refuser sans remords les règles de la vie en collectivité. Qui sont donc ces mal-élevés pour qui l’autre n’existe pas ?   

Comment éviter les tensions lors des réunions de famille? - Radio Notre Dame

Comment éviter les tensions lors des réunions de famille?

Les invités :

Coronavirus : "on se fait (plus) la bise ?!" - Konbini

Ou comment on a abandonné un de nos rituels préférés.

 

Pourquoi nous nous touchons le visage en permanence et comment concilier cela avec le port du masque - Le Monde

L’idée d’un port généralisé d’un masque fait son chemin. Reste à concilier ce geste barrière avec celui, réflexe, consistant à se toucher le visage.

Geste barrière : pourquoi est-il presque impossible de ne pas se toucher le visage ? - Madame Figaro

Pour éviter que le virus ne pénètre l'organisme via les muqueuses du visage, il faudrait en toute logique arrêter de le toucher. Un défi extrêmement compliqué à relever car le geste nous permet d'interagir avec soi et les autres. Explications.

Comment vivre le bouleversement professionnel et intime causé par le télétravail ? - Madame Figaro

Maison, boulot, dodo. Transformer son domicile en annexe du bureau peut se révéler un casse-tête. Comment gérer ce bouleversement ? En soignant l’esprit d’équipe.

Quand les hommes répondent à la place des femmes : le manswering en action - Slate

Quand un homme répond à une question posée à une femme, ça n'a rien d'anecdotique. C'est un peu comme s'il niait les capacités de celle-ci à s'exprimer, voire son existence.

Êtes-vous hypocrite ? - France Inter

Il est difficile dans l'immédiat de répondre oui tant cet état d’esprit apparaît comme un irrémédiable défaut. Et pourtant nous le sommes tous, hypocrite, à divers degrés. Avec les autres et avec nous-mêmes… Dans quel cas ce type de mensonge est-il salutaire ou délétère ? Interview de Dominique Picard.

De la fonction sociale de la carte de vœux - Slate

« Bonne année, bonne santé, meilleurs vœux! » Après les myriades de « À l’année prochaine » de fin décembre prononcées sur le ton de la blague, les échanges sociaux du mois de janvier, entre collègues, voisins et jusque dans la queue chez le boulanger, sont rythmés par ces expressions toutes faites.